oscars-2017-mahershala-ali-emma-stone-viola-davis-casey-affleck

Ce qu’il fallait retenir … des Oscars 2017 (#envelopgate)

  • Shyamalan peut aller s’r’habiller. Quel TWIST !  Moonlight repart finalement avec l’oscar du meilleur film, laissant les poils de bras de la Gueuse hérissés et la bouche béante (de JOIE). J’étais pas préparée.

capture-decran-2017-02-27-a-22-38-16

… un xanax plus tard … Reprenons !

  • Le running gag de la soirée (qui dure en fait depuis des années) avec Kimmel vs. Damon (et son « chinese poneytail movie »).
  • Le petit tacle sur le « progrès » d’Hollywood résumé en une blague bien sentie : « Black people saved Nasa and white people saved jazz ».
  • La standing ovation pour Meryl Streep, avec son époux dans le rôle du mari fortement blasé.
– « Ça fait 20 ans que j’viens. J’en peux plus. »
  • Et soudain, Suicide Squad devint un film oscarisé …

  • Jane ? Audrey ?? Ok. Bougez pas ! J’appelle Joey et Pacey pour un revival de Dawson’s creek. (Mais on le dit pas à Dawson, hein.)
capture-decran-2017-02-27-a-20-55-33
– « J’t’avais dit qu’elle péterait une durite. » – « Bien vu. »
  • Ezra fucking Edelman remporte l’oscar du meilleur documentaire pour O.J. : Made in America et qu’est ce que je t’avais dit José ? La Gueuse n’est qu’amour. Maintenant, tu peux les poser tes RTT pour voir ce chef-d’œuvre.

  • Ce moment où on a tous eu peur que Sting reprenne Djobi, Djoba.

capture-decran-2017-02-27-a-22-23-00

  • Donnez à Mel un sucre et vous ferez de lui un homme heureux.

  • Donnez à Ben un frère sacré meilleur acteur et vous ferez de lui un homme ému.

  • Le discours de Viola Davis. Non, Gilbert, je pleure pas. C’est toi qui pleures.

  • Javier Bardem qui mentionne Sur la route de Madison. OKAY Gilbert, il est FORT probable que là je pleure.
  • Si Damien Chazelle est entré dans l’histoire en devenant le plus jeune réalisateur à recevoir l’oscar, son film La La Land y est, lui, entré pendant … 30 secondes. Mais 30 secondes mémorables. Allez, c‘est pas la durée qui compte.
  • Emma qui « fangirl » sur Leo. Comme le reste du monde.

*

Mes aïeux. Une 89ème cérémonie qui restera dans les annales pour sa fin hallucinante mais wtfement bonne, où l’outsider a remporté le graal. Où l’un des producteurs « perdants » a fait preuve d’humilité et de sang-froid. Et ce moment gênant mis sur le compte de la sénilité (Warren, on t’aime) alors que tout était la faute de … Brian le comptable ! Ouh la bourdasse. 

pwc-erreur-aux-oscars-tweet-excuse

Rappel : la délation, c’est mal.



P-S. : Ron Weasley a appelé. Il souhaiterait récupérer la chemise de sa grand-tante Tessy pour le bal de Noël des trois sorciers.

capture-decran-2017-02-27-a-23-23-04

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Ce qu’il fallait retenir … des Oscars 2017 (#envelopgate)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s