40-days-of-dating-blog-experience-movie-film-jessica-walsh-timothy-goodman

40 Days of Dating : Expérience – Blog – Livre – Film

Attention : ce qui va suivre risque de sembler tout droit sorti de l’esprit d’un insupportable-jeune-scénariste-hollywoodien-branchey-qu’a-trop-vu de-rom-com. Alors que pas du tout.

Quèsaco

40 days of dating, soit grosso merdo « 40 jours à sortir ensemble », c’est la fausse bonne idée qu’ont eu deux amis New Yorkais approchant de la trentaine, l’un designer dans la pub et l’autre, graphiste (je t’avais prévenu, c’est clichey et pourtant totalement véridique) :

Jessica Walsh et Timothy Goodman

jessica walsh timothy goodman 40 days of dating

Ont résulté de cette expérience : un blog, sur lequel ils ont partagé après coup leur vécu durant ces 40 jours, puis un livre, qui reprend les entrées du blog et bien plus (encore ♪). Et c’est sans grande surprise qu’en 2013 les droits de leur expérience ont été acquis par Warner Bros pour en faire un, un … un film ! Lui, je l’espère pas tout droit sorti de la tête d’un insupportablejeune-scénariste-hollywoodien-branchey-qu’a-trop-vu de-rom-com. Mais on y reviendra plus tard.

Pourquoi ? Comment ? Où ? Qui ? Quoi ?

Tim et Jessica se sont rencontrés dans le cadre de leur travail et ont entretenu une relation amicale depuis. En se voyant l’un et l’autre répéter au fil du temps leurs schémas de vie en couple diamétralement opposés (Jessica va trop vite et Tim est incapable de s’engager), ils ont décidé de prendre le taureau par les cornes en Décembre 2012. Alors qu’ils s’apprêtent à s’envoler en direction d’Art Basel (parce qu’ils sont branchey), ils prennent la décision de se lancer dans  une expérience : elle repose sur l’adage qui prétend qu’il faut 40 jours pour changer une mauvaise habitude. Ainsi, du 20 Mars au 28 Avril 2013, Jessica et Timothy se sont « datés », sont sortis ensemble … au nom de … la recherche (?). (Ne jamais sous-estimer l’effet créatif que l’attente à un aéroport peut avoir sur vous.)

*

Je te sens un tantinet alarmé mais je t’arrête tout de suite : rien de glauque à l’horizon ! Ils ne sont pas passés du statut d’amis à boyfriend/girlfriend en un claquement de doigt. Les choses se sont faites progressivement et en ayant été réfléchies un minimum en amont. Ce que tu te demandes maintenant, c’est comment définissent-ils se « dater », ô toi petit Européen aux mœurs amoureuses intelligibles même au plus con d’entre nous qui te dit que puisque les Américains eux-mêmes sont pas foutus de s’accorder sur une définition fixe du concept, elle partait mal leur affaire ? Mais TKT, ils s’occupent de tout, tu s’occupes de rien.



L’expérience

6 règles

Comme Jessica et Tim ont été bercés à une distance raisonnable du mur malgré les apparences et qu’ils avaient tous deux le désir de bien faire les choses, ils ont établi des règles : premièrement, pour s’efforcer d’interagir pendant ces 40 jours. Deuxièmement, pour s’aider à affronter leurs peurs et insécurités liées aux relations amoureuses. Et concrètement, pour encadrer l’affaire.

Règle n° 1

Ils devront se voir tous les jours pendant les 40 jours de l’expérience.

Règle n° 2

Ils auront 3 dates, rendez-vous par semaine.

Règle n° 3

Ils consulteront une thérapeute de couple une fois par semaine.

Règle n° 4

Ils partiront ensemble pendant un week-end.

Règle n° 5

Ils rempliront un questionnaire quotidiennement et documenteront l’expérience.

Capture d’écran 2016-07-09 à 11.47.39
Ledit questionnaire

Règle n° 6

Ils ne fréquenteront, sortiront, fricoteront et n’auront de relations sexuelles avec personne d’autre.



Le blog

Après l’expérience, l’idée germe de faire quelque chose de ces 40 jours et de leurs journaux de bord (règle n°5) composés de leurs réponses aux 8 mêmes questions quotidiennes. Le 10 Juillet 2013, soit 73 jours après la fin de l’expérience, la première entrée de leur blog est diffusée. Les pensées de Jessica et Timothy sont rendues publiques. Chacun va pour la première fois découvrir et ce, au jour le jour, le ressenti de l’autre durant ce mois et demi d’expérience.

40 days of dating blog

Tous les jours, chaque entrée s’orne d’un en-tête créé par un designer différent pour Jessica et Timothy.  Elle s’agrémente également de photos, parfois de vidéos (ex : celle de la journée 33 où ils ont passé 8 heures main dans la main) d’objets-souvenirs d’un rendez-vous, de retranscriptions de textos ou d’e-mails échangés. En bref, d’éléments qui participent à documenter chacune des 40 journées. Avant de lancer le blog, ils créent une série de teasers vidéo gentiment barrés (compilés dans la vidéo ci-dessous) :

Bouche à oreille, effet boule de neige etc. Les gens sont devenus cray-cray en découvrant l’expérience. Le blog est devenu viral en deux-deux et Jessica et Timothy ont enchaîné les interviews télé avant de signer un book deal.



Le livre

40 days of dating gif cover

« Pourquoi acheter le bouquin alors que le blog est accessible gratos ? » me demandes-tu d’un air pantois.

Parce que c’est un bel objet (la Gueuse est matérialiste). Tout y est méticuleusement mis en page pour que ce que l’on ait entre les mains ne se résume pas qu’à une succession de pages joliment habillées, mais reflète aussi la folle expérience et son après. Attends-toi à une explosion de couleurs, du typographie porn et du doodle à gogo.

40 days of dating gif
extraits du livre 40 Days of Dating

Pour ses suppléments. Et y’en a pléthore ! Le plus fun, complet et excitant est incontestablement le « What happened Next», soit la chronique de ce qu’il s’est passé une fois l’expérience terminée. Jessica et Timothy relatent le tournant qu’a pris leur relation pendant les mois qui ont suivi les 40 jours d’expérience, l’idée du blog, les formes qu’a pris l’engouement du public et l’attention inattendue des médias du monde entier. On y trouve aussi : un retour sur leur jeunesse, une FAQ, un nuage de tweets répondant au hashtag #loveis—- , quelques mots de la thérapeute qui les a suivis pendant l’expérience, une carte qui compile les adresses de leurs rendez-vous, leurs commentaires sur les entrées de blog de l’autre, une liste de top 5 personnels, des témoignages de leurs proches sur leur vision de l’amour, des essais sur le sujet, mais aussi leurs pires dates, quelques messages de lecteurs, sans oublier leur rendez-vous avec les producteurs de Warner Bros.



Le film

La question à mille dollars : est-ce bien utile ?

Réponse gratuite : non.

Soit ils vont faire des caisses d’une histoire déjà pas banale, soit minimiser certains aspects difficiles à intégrer dans un film d’une heure et demi. Ou PIRE, faire le film pop-corn à regarder les neurones posés sur la table basse, du style : New York + deux amis + le sujet sacré du « date » dans la culture américaine.

Dans le premier cas, faire un film d’une histoire qu’on aurait eu du mal à avaler à l’écran si elle ne s’était pas vraiment passée est inutile et risque d’endommager une expérience osée. Dans le second, le danger est de réduire au strict minimum la narration et de faire l’impasse sur des évènements pas si anecdotiques, faute de pouvoir tout retranscrire en 1h30. Enfin, ils pourraient malheureusement vite réduire l’expérience à la dernière bluette made in USA pour des raisons marketing alors que l’histoire de Jessica et Tim n’emprunte pas vraiment de chemins classiques.

Ce qu’il faudrait idéalement à cette adaptation, pour rendre justice aussi bien à leur relation loin des histoires balisées qu’à l’incomparable créativité des deux compères, c’est la rencontre entre le Marc Webb de 500 days of Summer  et le Michel Gondry de Eternal sunshine of the spotless mind. En toute simplicité.

C’qui est sûr, c’est que je vais méchamment perler du front quand le casting sera annoncé. Des aisselles, quand la bande-annonce sortira. Et de la moustache quand j’irai le voir ! (enfin, s’il sort un jour du statut « en développement » …)



Qu’en tirer ?

Qu’au-delà du fait que l’idée même de l’expérience soit un peu wtf, il faut reconnaître l’implication dingue de Jessica et Timothy qui ont mis leur vie amoureuse au service de leur art créatif. Et le résultat est plutôt original. Certes, en donnant de leur personne comme ils le font, certains pourraient y voir quelque chose de malsain tant leur intimité est exposée et a pris des airs de performance (voire d’exhibition pour les plus récalcitrants). Ce qui est d’ailleurs inattendu puisqu’au départ, l’expérience était seulement connue de leur entourage et n’avait pas pour vocation de finir sur Internet, ni en un phénomène aussi déclinable (blog + livre + film ?). C’est davantage leur fibre artistique et créative qui les a poussés à partager ces 40 jours une fois l’expérience terminée. Et je les applaudis des deux pieds pour ça. (La Gueuse est matérialiste ET souple.)

Quant aux rebondissements, la finalité de ce mois et demi de « relation » et l’après, motus et bouche cousue. Alors sois curieux, chausse tes lunettes et clique sur le jour 1.



Si tu aimes « stalker » les gens (je n’juge pas), voici une foultitude de liens pour suivre tout ce beau monde :

capture-decran-2016-10-16-a-21-04-02
Inépuisablement créatifs (et inspirants!)

–> Leurs derniers projets en commun : 12 kinds of kindnessI’m with her because he’s cray – et tout un tas de goodies créés pour dénoncer la connerie de Trump.

–> Le site de Jessica et son associé Stefan Sagmeister

–> Le site de Timothy 

–> Le Vimeo de Sagmeister & Walsh : quelques behind the scenes de leurs travaux mais aussi des pépites comme les vidéos pour Adobe qui leur avait demandé d’interpréter de manière graphique leur logo. Ce qui s’est tout naturellement transformé chez eux en une idée lumineuse et barrée de 5 duels créatifs opposant Jessica et Stefan.

–> Tu peux aussi les stalker sur instagram où ils continuent de s’exprimer de manière créative notamment à travers les hashtags qu’ils ont créés comme #memoriesofagirlineverknew de Timothy et #jessicawalshhasnofilter de Jessica, sans oublier leur #quotesonshit.

–> Toutes les vidéos liées à 40 Days of Dating sur Vimeo

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s