chaines cinéma youtube

Chaines YouTube à suivre – Partie I : Cinéma

le-fossoyeur-de-films-le-cinema-de-durendal-inthepanda-youtube-cinema

Je t’épargne un long discours sur la Sainte-Trinité hexagonale composée du Fossoyeur de films, le Padre intello-rigolo, Durendal, le Fiston incompris et Inthepanda, le pas tout à fait Saint d’Esprit perché, puisqu’ils sont relativement tous déjà bien installés sur la plateforme. Alors fais place aux chaînes anglophones aux formats divers … pour malgré tout terminer sur deux chaînes francophones. Mip ! Mip !



1 et 2 – Les essayistes vidéo

Le virtuose : Every frame a painting

every-frame-a-painting-tony-zhou-youtubeHail to the King ! Tony Zhou est incontestablement le maître actuel de l’essai vidéo de cinéma (enfin, pour la Gueuse). Il a fait de la théorisation d’un genre filmique, d’une technique ou d’un réalisateur, une discipline accessible à tous grâce à une voice-over intelligible qui surmonte et renforce un montage démonstratif et minutieux. Un exercice didactique et passionnant dont tu ressors toujours plus intelligent ! Oh oui.

Le disciple : Now You See It

now-you-see-it-youtube

De la même trempe que la précédente, cette chaîne s’en éloigne pourtant un chouilla dans la forme, moins énergique et plus courte. Son fond, lui, reste quasiment le même puisque leur but est commun : il s’agit là aussi d’élaborer une réponse à une question via l’image et d’éduquer le spectateur avec un court exposé visuel.

*

Bonus : parce que ça serait dommage de s’arrêter à deux et surtout à une seule plateforme, à voir aussi cette fois sur Vimeo. –>Kevin B. Lee : peut-être le travail le plus fouillé, sans doute un travers de sa formation de critique qui le mène à bosser comme il le fait ses vidéos. Pas forcément du goût de tous, ni du niveau. N’en reste pas moins intéressant. Juste moins ludique. –> Jacob T Swinney : davantage dans la monstration que la démonstration, puisqu’il n’accompagne pas ses supercuts (succession d’extraits qui répondent à une même thématique) de paroles.



3 – L’Indie chick

Alicia Malone

alicia-malone-youtubeEt soudain, un vent de féminité vint souffler sur cet océan patriarcal appelé YouTube.

Qu’elle soit installée au bord de son lit, sur son canap’ pour nous parler des futures sorties indé ou à déambuler dans les festivals, Alicia Malone est une journaliste ultra dévouée qui aime partager ses coups de cœur. Elle collabore avec différentes chaînes de télé et YouTube (comme Screen Junkies, là en dessous, tu verras) quand elle ne se consacre pas à alimenter sa propre chaîne. Elle y parle aussi bien des grands classiques à voir que des films plus contemporains faits par et pour les femmes et donne son avis caméra au poing dans ses chouettes vlogs filmés pendant les festivals et autres conventions du monde (enfin beaucoup en Amérique) : Comic-con, Sundance, Telluride, Cannes et Toronto. Dream job pour elle, occasion en or pour nous ! Une chaîne chill tenue par une chroniqueuse rodée qui nous guide notamment dans l’univers des indie movies.



4 – Les Geeks mainstream

Screen Junkies

screen-junkies-youtubeGeeks, parce qu’ils sont très superhéros. Mais mainstream parce qu’ils n’en oublient pas d’aborder tous les autres genres grâce aux goûts divers de tous les intervenants (comme Alicia Malone). On y trouve de longues vidéos d’une heure comme les movie-fights où des chroniqueurs bataillent pour imposer leur opinion dans une ambiance bon enfant. Et des formats plus courts d’une dizaine de minutes où Hal Rudnik, le chef de file de Screen Junkies, s’entretient avec quelques chroniqueurs sur, par exemple, les sorties à venir, le film du moment ou encore le top des Pixar. Enfin, c’est aussi les fameux Honest Trailers dans lesquels ils détournent des bandes-annonces pour les rendre « honnêtes ». Leur but ? Peindre une image réelle du film, loin de leur embellissement marketing, le tout narré par une voix sérieuse à peine exagérée qui tacle néanmoins gaiement !



5 – Les ciné-potes

CineFix

cinefix-youtube

Chez CineFix, on reste à nouveau dans un travail d’équipe même s’il leur arrive d’être en solo. Et comme les deux chaînes précédentes, on reste détendu du bulbe, à la seule différence qu’ils sont clairement moins dans le divertissement comparés à Screen Junkies. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont chiants à mourir (ne m’fais pas dire c’que j’ai pas dit), juste un poil plus posés. Sinon, on reste clairement dans une intention de prescription par l’aspect « critique », d‘information quand ils font des tables rondes, et enfin d’éveil à l’éventail de travaux accomplis sur les films avec des vidéos qui approfondissent au travers d’un ou plusieurs exemples la question de la technique : technique d’écriture comme de mise en scène. Encore une chaîne qui ne peut que nous rendre meilleurs !



6 – Les gentils irrévérencieux

CinemaSins

cinema-sins-youtubeDe loin la plus poilante ! Chez Cinemasins, on s’amuse en 15 minutes à épingler les films en comptabilisant, avec souvent beaucoup de mauvaise foi et de second degré, leurs sins (leurs « péchés » pour les LV3, wink wink) en les passant en revue à toute allure et en se faisant succéder les extraits incriminés. Les « sins » sont généralement des éléments jugés incohérents, mal écrits ou exagérés. Et c’est très drôle, même s’il faut suivre la cadence !



7 – L’insider

DP/30 : The Oral History of Hollywood

dp30-the-oral-history-of-hollywoodPourquoi l’insider ? Parce que David Poland est un de ceux qui a accès à la jungle des press junket pendant lesquelles il questionne en long, en large et en travers durant une trentaine de minutes les réalisateurs, scénaristes et acteurs au sujet de leur carrière, leur filmo et le dernier film qu’ils sont venus défendre. Poland balaie un large spectre thématique loin des questions stéréotypes habituelles, permettant à l’interviewé de digresser allègrement pour le plus grand plaisir de la Gueu… de l’audience ! Les vidéos ont quelque chose de très organique, presque d’amateur puisqu’il n’y a aucun montage : les vidéos des entretiens/conversations sont postées dans leur entièreté sans coupe. De rares face-à-face sans fioritures, purs et simples qui donnent l’impression d’être à la place de l’interviewer qui n’apparaît jamais dans le cadre, nous laissant seul face à l’interviewé.



Et parce que le chauvin du fond commence à s’énerver de pas voir de Français dans la place, voilà deux chaînes de chez nous qui méritent amplement le coup d’œil. (Et maintenant, tu te calmes.)

8 et 9 – Les Frenchies

le-cine-club-de-m-bobine-youtube

Le ciné-club de M. Bobine

Les moins prolixes de la bande, à mon grand désarroi tant ils font figure d’outsiders dans le champ cinéma YouTube français. Réalisées en animation, leurs vidéos, souvent ultra documentées, abordent les films qui ont marqué et marquent encore les esprits, de Star Wars à Les dents de la mer en passant par Jurassic Park (le chemin pour aller jusqu’au cœur de la Gueuse en somme). Niveau contenu, on trouve aussi bien des analyses critiques loin d’être faites à l’arrache (j’en veux pour preuve celle sur Gravity), que des rétrospectives sur des réalisateurs ou duos qui ont laissé leurs empreintes dans l’Histoire du cinéma (Don Simpson/Jerry Bruckheimer). De vraies réflexions critiques, un travail en amont qui fait toute la différence pour un super résultat qui donne toujours envie de revoir ou découvrir les films étudiés. N’en jetez plus ! I am comblée.

blow-up-lactualite-du-cinema-ou-presque-youtube

Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque)

Petite pépite d’Arte, la chaîne héberge des vidéos thématiques qui compilent une foultitude d’extraits de films de tous horizons en une quinzaine de minutes avec par exemple « la danse au cinéma » ou encore, plus incongru, le bus. Et c’est le régal assuré : on parcourt mille et un cinéastes et films au travers de courts extraits agrémentés d’une voix grave qui établit à l’issue de ce mini guide thématique, un « top 5 subjectif ». Ce sont aussi des vidéos dans lesquelles on va s’attarder sur un réalisateur en particulier, ou bien une actrice. On aime aussi y parler musique, ou génériques. Différents formats pour un même plaisiiiiir.



Te voilà maintenant paré pour affronter les longues soirées d’automne et enrichir ton savoir sur le cinéma mon biquet. La prochaine fois, ce sont les chaînes d’info/culture qui seront de la partie. En attendant, bon visionnage et ne sois pas timide, dis-moi quelles chaînes ciné tu suis !


TeEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s